This page in not available in your language

Public conference
 
Speakers
  • Gaël Giraud Gaël Giraud est chef économiste de l’Agence française de développement (AFD). Ses travaux au CNRS, où il  …
  • Sébastien Treyer Ancien élève de l’École Polytechnique, ingénieur du génie rural, des eaux et des forêts et docteur en  …

Carbone, climat, Afrique : un cocktail explosif ?

15th of November 2017, Paris (France)

Une conférence organisée par Sciences Po et l'Agence française de développement (AFD). De 19h15 à 21h00 à Sciences Po.

Avec Gaël Giraud, économiste en chef de l'Agence française de développement, membre de la Commission Stern-Stiglitz, directeur de la Chaire Energie et Prospérité.

Presque deux ans après la signature de l'Accord de Paris sur le climat (COP 21), tout reste à faire pour lutter contre le changement climatique.

Les contributions nationales de la plupart des pays membres des Nations Unies pour réduire les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 sont notoirement insuffisantes : si chacun se contente de tenir sa promesse, la planète devrait connaître un réchauffement supérieur à +3°C.

La biodiversité sera gravement affectée, avec des conséquences dramatiques sur l’agriculture ou la santé. Le continent africain, particulièrement vulnérable aux dérèglements climatiques, sera sévèrement touché.

Il y a urgence : tous les pays doivent engager des mesures de politiques climatiques. Les solutions ne manquent pas, tant en matière d’atténuation que d’adaptation.

Une des pistes d’action réside dans la mise en place d’une tarification carbone. Le rapport Stern-Stiglitz, paru en mai dernier, montre qu’il s’agit là d’un élément indispensable pour réduire efficacement les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi favoriser le développement économique et la réduction de la pauvreté.

Quelles politiques publiques peuvent être mises en place pour lutter contre le changement climatique en Afrique ? Quel rôle doit-on attendre de la tarification du carbone par rapport aux autres outils existants ?

Les échanges seront modérés par Sébastien Treyer, Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri).

>> Inscriptions obligatoires via le site de Sciences Po