This page in not available in your language

Download
Speakers
  • Stéphane Foucart Stéphane Foucart est journaliste au Monde. Il couvre les sciences de l'environnement depuis une dizaine d'années. Il  …
  • Stéphane Horel Stéphane Horel est journaliste indépendante. Elle étudie l’impact du lobbying et des conflits d’intérêts sur les décisions publiques  …
  • Claude Henry Physicien devenu économiste, Claude Henry a travaillé à l'École Polytechnique pendant plus de trente ans, comme professeur  …

La vulnérabilité de la régulation : le cas emblématique des perturbateurs endocrininens

4, rue de Chevreuse
75006 Paris 14th of June 2016

Une session du séminaire Développement durable et économie de l'environnement

A Reid Hall - de 12h30 à 14h00

Présentation :

Objets de nombreux ouvrages et de films documentaires depuis quelques années, les perturbateurs endocriniens ont pour singularité d'être à la fois une importante question de santé publique, le cœur d'une révolution scientifique en cours et l’épicentre d’une remise en question des systèmes réglementaires. Capables d'interférer avec le bon fonctionnement du système hormonal, ces substances, ubiquitaires dans la chaîne alimentaire et l'environnement domestique, mettent à rude épreuve la toxicologie classique : l'exposition de la population humaine – mais aussi de la faune – à des niveaux bien inférieurs aux seuils présumés sans risques est susceptible de produire des effets délétères variés.

Aujourd'hui, les perturbateurs endocriniens sont suspectés d'être impliqués dans une variété de troubles et de pathologies chroniques dont l'incidence augmente dans le monde développé. Des problématiques scientifiques complexes sont ainsi mises dans le débat public, soumises à toutes les exégèses et à toutes les manipulations. Comment les journalistes peuvent-ils travailler à partir d'un matériau aussi nouveau et complexe que la perturbation endocrinienne ? Exagèrent-ils les risques afin de mieux jouer un rôle d'alerte ? Ou, au contraire, ont-ils tendance à les minimiser ? D'autres questions se posent : celle, notamment, de l'information des décideurs et des responsables politiques. Comment et pourquoi, plus de vingt ans après avoir été décrits par une équipe de chercheurs américains, les perturbateurs endocriniens demeurent-ils non régulés partout dans le monde ? Les enjeux économiques menacés suffisent-ils à expliquer cette apathie des pouvoirs publics ?

Une session avec Stéphane Foucart, journaliste au Monde, Stéphane Horel, journaliste indépendante et animée par Claude Henry, professeur à Sciences Po. 

>> Voir l'interview de Stéphane Foucart


>> Voir l'interview de Stéphane Horel