Download
  • ST0217 rapport ODD EH et al
By downloading this publication, I accept the terms of use and reproduction of any document of Iddri.

Will France pass the SDGs test? An assessment of what new targets and challenges the SDGs bring to France

Studies N°02/2017. Iddri, 2017. 48 p.

France is not a champion, nor particularly lagging behind in terms of sustainable developement. Just like most developed countries, France cannot take its position for granted. Indeed, if past trends continue or are not being reverted, France will achieve several SDGs targets but will miss others for which it made official international pledges. The SDGs, together with their related targets and quantified objectives, can however provide France with an image of where it stands now, can help measure gaps and limits of its action, and anticipate future challenges. Time is up to grasp the SDGs opportunity to meet these challenges.

KEY MESSAGES [in French]:

  • ODD : MIROIR DES FORCES ET DES FAIBLESSES DE LA FRANCE

En 2015, les Nations unies ont adopté les Objectifs du développement durable (ODD) et l’Agenda 2030 pour le développement. La France a su résoudre des défis majeurs dans son processus de développement, d’autres sont à relever, que les ODD peuvent permettre d’identifier. Notre analyse non exhaustive de 29 cibles montre que la France court le risque de ne pas atteindre plus de la moitié d’entre elles d’ici à 2030, notamment en matière de pauvreté, d’égalité entre les sexes ou à l’école, de biodiversité. L’atteinte des ODD est donc un enjeu pour la France, et les défis à relever ne sont pas uniquement environnementaux.

  • DE NOUVEAUX ENGAGEMENTS

Les ODD comportent des engagements nouveaux pour la France – parfois « aspirationnels », utopiques diraient certains – sur la réduction des inégalités de revenu par exemple, et plus généralement sur des enjeux majeurs dans le contexte national mais dépourvus d’objectifs chiffrés. Ce sont autant d’opportunités pour la société civile de renforcer ses actions de plaidoyer et pour le gouvernement de se saisir de ces nouvelles cibles pour orienter son action. Si dans le domaine de l’environnement les objectifs onusiens sont moins ambitieux que ceux que la France s’est déjà fixés, la société civile – comme le gouvernement – peut bâtir sur l’universalité des ODD pour construire des alliances au-delà des frontières nationales ou sur leur indivisibilité pour apporter des solutions intégrées aux enjeux environnementaux.

  • DE LA MESURE À LA MISE EN ACTION

Il est indispensable que tous les acteurs en France prennent conscience des engagements pris en souscrivant aux ODD, à commencer par l’État. Une prochaine étape nécessaire à leur mise en oeuvre par le gouvernement est la réalisation d’un état des lieux partagé des forces et faiblesses de la France. D’autres étapes seront nécessaires : évaluer les politiques publiques en cours, aligner sur 2030 ses propres objectifs, garantir que le processus institutionnel français soit à la hauteur de l’ambition, profiter de l’universalité des ODD pour coopérer avec les autres pays. Une question qui demeure ouverte est celle de la priorisation des objectifs et des actions à entreprendre, et l’élaboration d’un tableau de bord restreint, lisible, des ODD pour la France. Nous pensons que cette priorisation doit et peut se faire tout en prenant en compte l’indivisibilité des ODD.