Download
  • WP0913 EB et al scénarios energetiques transition
By downloading this publication, I accept the terms of use and reproduction of any document of Iddri.

Scénarios de transition énergétique pour la France : définir un espace de discussion pour le débat

Working Papers N°09/2013. Iddri, 2013. 16 p.

Dans le cadre du débat national sur la transition énergétique, cet article insiste notamment sur les aspects méthodologiques et sur la nécessaire compréhension des hypothèses utilisées dans l'élaboration des scénarios énergétiques. L'objectif est d'en faciliter l'utilisation dans l'élaboration des visions et instruments politiques de la transition.

Points clés :

  • PROPOSER DES VISIONS MOBILISATRICES

L’élaboration d’un scénario n’est pas un exercice de prévision, mais d’exploration des futurs possibles. En tant qu’exercices chiffrés, les scénarios énergétiques permettent de traduire de manière quantitative différentes visions ou aspirations normatives. Ils « mettent en scène » les choix réalisés et assurent la cohérence de récits parfois très contrastés, permettant ainsi d’étudier la faisabilité et les impacts de ces « visions mobilisatrices » sur les plans technique, économique, social et environnemental. Enfin, ils permettent d’identifier les leviers d’action nécessaires pour la réalisation de ces visions, et des objectifs qui y sont associés, notamment en termes de politiques publiques.

  • LA QUESTION DE L’INCERTITUDE, DÉFI MAJEUR POUR LA MODÉLISATION

En raison des incertitudes techniques, économiques et industrielles inhérentes aux différents horizons de temps visés, l’interprétation des bilans chiffrés (énergétiques, économiques, environnementaux) des scénarios est souvent complexe. Une attention particulière doit par conséquent être portée à la cohérence des récits et à la compréhension des hypothèses utilisées et de leurs effets structurants sur les scénarios. L’effort de transparence requis par un débat ouvert sur la transition énergétique doit donc permettre de mettre en lumière ces composants structurels des scénarios, ainsi que les avantages et limites des approches de modélisation utilisées, afin d’instruire au mieux la réflexion sur les choix politiques.

  • CO-CONSTRUIRE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Plus que les résultats, c’est le processus de co-construction ou de co-analyse des scénarios par les citoyens et par les experts qui importe dans le débat national sur la transition énergétique. Le travail de comparaison des scénarios existants est à ce titre particulièrement pertinent, puisqu’il permet d’identifier les implications techniques et économiques de différents choix politiques et d’élaborer de nouveaux outils d’évaluation, en développant notamment des normes de transparence et une grille d’analyse commune qui permettra à l’avenir d’évaluer plus facilement l’orientation et la richesse des nouveaux scénarios produits. À terme, l’élaboration d’un grand scénario participatif, co-construit par l’ensemble des parties prenantes, pourrait représenter l’une des décisions fortes de ce débat.