Download
  • ID 1105 mermet SEMA
By downloading this publication, I accept the terms of use and reproduction of any document of Iddri.
Plus...
>> Le site de Laurent Mermet

Strategic Environmental Management Analysis: Addressing the Blind Spots of Collaborative Approaches

Working Papers N°05/2011. Iddri, 2011. 34 p.

Un article [en anglais] consacré à l’analyse stratégique de la gestion environnementale (ASGE).

Summary

Essential environmental issues will not be resolved without major changes in resource exploitation patterns. For this, relying on more dialogue and coordination between stakeholders is unlikely to be sufficient. It also requires strategic action to obtain changes from some stakeholders. To capture this fundamental dimension of environmental action, the author and his research group have developed over the last twenty years an approach for strategic environmental management analysis (SEMA).

In this paper, we present the framework at the basis of the SEMA work. In the diagnostic approach to environmental issues it guides analysis by (re)framing along five lines: (1) separating clearly the actual management of the ecosystem (even if it seems bad enough to constitute no management at all) from the intentional management (that is, those interventions that aim mainly at improving the ecosystem’s condition); (2) devoting separate and distinct attention to those stakeholders acting in favour of solving the environmental problem at stake; (3) analyzing other actors in clear view of the activity sectors they are involved in – sectors that structure in a multi-scale fashion the way natural resources are exploited and environmental impacts are generated; (4) paying explicit attention to the adversative dimension of environmental (and anti-environmental) strategies; and (5) founding strategic analysis on one (or a small set of) inevitably somewhat contingent, but clearly defined, environmental concern(s).

Through examples of SEMA-based research, the paper then exemplifies four application types: the diagnosis of environmental field situations; the analysis of environmental strategies of organisations; policy evaluation; and the critical discussion of environmental and resource management doctrines. Overall, unlike integrative approaches that try to encapsulate pluralism within their own controlled procedures and analytical frameworks, SEMA promotes clearly constructed analysis of the environmental dimension of complex management situations, a partial but carefully constructed viewpoint to contribute to open pluralistic decision-making debates.

Résumé

Les principaux problèmes environnementaux, et en particulier l’érosion de la biodiversité, ne se résoudront pas sans des changements importants dans l’exploitation des ressources naturelles. Agir pour cela ne peut se limiter à intensifier le dialogue entre les parties prenantes et à chercher une meilleure coordination. Cela passe plus largement par une action stratégique pour faire changer les pratiques de certaines parties prenantes. Pour saisir cette dimension fondamentale de l’action environnementale, l’auteur et son groupe de recherche ont développé depuis une vingtaine d’années une approche d’analyse stratégique de la gestion environnementale (ASGE).

Le présent papier présente le cadre d’analyse de l’ASGE. Pour le diagnostic de problèmes environnementaux, celui-ci invite à un (re)cadrage en cinq temps : (1) séparer clairement la gestion de fait (gestion effective) et les interventions en faveur de l’environnement (gestion intentionnelle) ; (2) porter une attention particulière à ceux des acteurs dont la résolution du problème environnemental est la préoccupation principale ; (3) resituer clairement les autres acteurs dans les dynamiques des filières et secteurs d’activité qui structurent, de façon multi-échelles, l’exploitation des ressources ; (4) être attentif à la dimension adversative des stratégies environnementales (et anti-environnementales) ; (5) fonder l’analyse sur la définition claire, toujours en partie contingente, d’une préoccupation environnementale de référence.

Cet article présente ensuite, à partir d’exemples de recherches fondées sur l’ASGE, quatre types d’applications du cadre d’analyse : le diagnostic de problèmes environnementaux sur le terrain ; l’analyse de la prise en compte de l’environnement dans les organisations ; l’évaluation des politiques publiques ; et la discussion critique de doctrines de gestion environnementale. Au total, à l’inverse de démarches intégratives qui visent à subsumer la pluralité des points de vue sur une situation, l’ASGE propose des fondements clairement construits pour l’analyse stratégique de sa dimension environnementale, point de vue partiel pour contribuer à la discussion pluraliste ouverte de cette situation et à l’intégration des points de vue dans l’espace public de la décision.