Download
  • PB0816 AM VD vulnerabilite Reunion
By downloading this publication, I accept the terms of use and reproduction of any document of Iddri.

Vulnerability pathways and adaptation to climate change in Reunion Island

Policy Briefs N°08/2016. Iddri, 2016. 4 p.

This Policy Brief presents the main findings of a research project conducted over a period of four years on the evolution of the critical components of coastal vulnerability in Reunion. It compares findings with local stakeholders’ forward-looking approach to the management of marine weather events, and with coastal residents’ perception of current and future risks. This research has produced recommendations for the immediate implementation of a long-term adaptation process.

RECOMMENDATIONS [in French]:

Cinq axes majeurs émergent pour réduire la vulnérabilité des littoraux réunionnais dans le futur.

  • (i) Il est incontournable de contrôler la pression de l’urbanisation littorale, facteur majeur de vulnérabilité, pour à terme la réduire, et ce notamment au travers de la relocalisation des biens et personnes dans certains secteurs.
  • (ii) Il est nécessaire que les zones tampons terrestres naturelles (systèmes plage-dune) recouvrent leur fonction protectrice initiale, ce qui doit passer par une politique volontariste de restauration des morpho-éco-systèmes dégradés.
  • (iii) Il y a un enjeu majeur à renforcer la cohérence et l’efficacité de la politique et des pratiques de protection des enjeux humains. Cela implique d’abord de considérer la cellule sédimentaire comme étant l’échelle d’intervention pertinente pour la gestion du risque, et ensuite de mieux coordonner les réponses aux événements extrêmes (État/communes ; public/privé).
  • (iv) Initier ces changements suppose : de faire évoluer les mentalités des acteurs institutionnels et économiques, du national au local, pour sortir du « maintien systématique des positions sur le littoral », stratégie qui n’est pas (sou)tenable face au changement climatique ;
  • (v) et de sensibiliser les populations à l’enjeu d’anticiper les impacts du changement climatique, afin d’éviter des actions individuelles mal-adaptées (formation des résidents sur les prérequis techniques des ouvrages de défense et leurs effets à l’échelle de la cellule sédimentaire) et de favoriser l’acceptation de mesures potentiellement contraignantes et aux bénéficies différés dans le temps.