Download
  • WP0914 MS OPS VR ville energie
By downloading this publication, I accept the terms of use and reproduction of any document of Iddri.

Ville et énergie : quels enjeux communs ?

Working Papers N°09/2014. Iddri, 2014. 16 p.

Ce Working Paper restitue les travaux du Club Ville de l’année 2013-2014, et constitue une introduction à la conférence « Ville et énergie : quels enjeux communs ? » organisée par l’Iddri le 24 juin 2014.

Éditorial, par Vincent Renard :

L’articulation entre les villes et l’énergie paraît aller de soi ; on sait qu’elle joue un rôle crucial sur tous les plans, la conception et la forme des villes, l’économie, l’environnement, l’efficacité économique, et fondamentalement sur les équilibres sociaux. On pourrait donc imaginer la présence d’un planificateur sage et omniscient qui met en oeuvre une planification intégrée. Force est de constater qu’on en est loin.

Chacun des deux thèmes pose aujourd’hui des problèmes spécifiques redoutables, et l’articulation entre les deux est encore à l’état de traces.

La planification des villes est en crise. Envolée des prix, étalement des villes, insuffisance aigüe de la production de logements neufs, élaboration complexe et controversée d’un projet de loi mal accepté par les professions : la crise est profonde et elle se traduit tant dans des conséquences environnementales qu’en termes d’efficacité économique.

Les questions liées à l’énergie, complexes et multiformes, font l’objet d’un travail de fond pour tracer ce que pourraient être les lignes de force d’une transition énergétique, objet d’un important projet de loi. Cette problématique interpelle clairement la production urbaine dans toutes ses dimensions, forme des villes, modes de construction, rénovation énergétique pour les millions de logements construits sans tenir trop compte cette question.

L’articulation entre les deux thèmes est donc cruciale. Elle n’existe guère dans les faits, en tout cas pas de façon systématique et organisée. Sa nécessité intervient dans un contexte de pénurie financière et de réorganisation territoriale. Autant dire qu’il ne faut pas attendre un contexte stabilisé, qu’il s’agisse d’organisation territoriale ou de finances locales. Il est donc apparu d’autant plus urgent, au fil des travaux du Club Ville de l’Iddri de cette année, de poursuivre cette interrogation et les perspectives qui peuvent être ouvertes pour contribuer à cette question de première importance.