This page in not available in your language

La mesure statistique des inégalités doit servir de boussole aux gouvernements

Authors : Lucas Chancel et Tancrède VoituriezWith lemonde.fr / 05th of January 2017

Le Britannique Anthony Atkinson, mort le 1er janvier, fut l'un de ces économistes qui ont démontré que l'accentuation des inégalités était un des grands faits contemporains. Aux États-Unis, 1 % des plus riches accaparaient en 1970 à peu près 10 % des revenus du pays, et la moitié de la population la moins aisée en recevait 20 %. Aujourd'hui, c'est exactement l'inverse : près de 20 % des revenus pour le top 1 %, contre 10 % pour les 50 % du bas.

Afin de permettre au grand public, aux décideurs et aux chercheurs de suivre ces évolutions, une base de données mondiale sur les inégalités de revenus et de patrimoine — dont, triste ironie du sort, Tony Atkinson fut l'un des fondateurset inspirateurs — est inaugurée le 6 janvier. Ce nouvel outil (World Wealth and Income Database, www.wid.world), fruit du travail en continu d'une centaine de chercheurs, confirme, à quelques exceptions près, que tous les pays pour lesquels des données sont disponibles voient le fossé entre riches et pauvres se creuser. [...]

>> Lire la tribune en ligne [nécessite un abonnement]