Financing Sustainable Development

Télécharger l'offre en version PDF

Le Programme Gouvernance du développement durable

Le programme Gouvernance du développement durable porte sur la mise en œuvre de l’agenda officiel du développement durable – Agenda 2030, Programme d’action d’Addis-Abeba sur le financement du développement –, mais aussi sur les modes de gouvernance émergents en dehors du cadre des institutions internationales onusiennes. Pour cela, il est nécessaire d’identifier les formes de gouvernance (institutionnelle et non institutionnelle) capables de provoquer la transformation des sociétés et de garantir la prospérité, l’équité, et la durabilité, le « bien-vivre » avec une attention particulière à la mise en œuvre de l’Agenda 2030, cadre de référence pour l’atteinte d’un développement durable qui profite aussi aux plus vulnérables. 
Dans ce cadre, le programme explore les conditions de mises en œuvre concrètes du développement durable dans les pays, en s’intéressant en particulier à deux facettes de cette question : (a) quel mode d’emploi pour faire émerger les  conditions de changement des politiques publiques et des stratégies privées en faveur du  développement durable ? (b) Comment financer la mise en œuvre de l’Agenda 2030, en particulier dans les pays en développement ?

Pour cela, l’Iddri :

  • porte un regard critique sur la performance des principales institutions, que celles-ci soient dédiées ou non au développement durable ;
  • analyse les alliances émergentes et leurs résultats, afin de comprendre et d’élargir l’espace des solutions et des compromis ;
  • veille à ce que ces transformations soient inclusives et socialement acceptables.

Le programme gouvernance du développement durable cherche à définir la théorie du changement nécessaire à la mise en œuvre de l’Agenda 2030 et à l’atteinte de ses objectifs de développement durable, et investit ainsi plusieurs axes de travail :

  • le suivi de la mise en place des nouvelles institutions internationales du développement durable et l’appropriation de l’Agenda 2030 par tous les acteurs ;
  • Comment financer “fidèlement” la réalisation de l'Agenda 2030 (par rapport à la philosophie ODD) ? 
  • l’analyse des déterminants de la gouvernance internationale du développement durable pour en déduire les besoins de coopération en matière commerciale.  

Dans cette logique, d’ici le Sommet de 2023 sur les ODDs, le programme intervient (publications, ateliers, conférences…) activement dans les débats européens et internationaux autour de l’Agenda 2030 et de sa mise en œuvre dans toutes les régions du monde, du système de reporting pour le FPHN, ainsi que du renouvellement du programme de développement et du Plan d’action d’Addis-Abeba et notamment avec les donateurs bilatéraux ou multilatéraux comme l’Agence Française de Développement, la DG INTPA, les banques publiques de développement, ou encore le groupe des Think Tanks européens (ODI, DIE, ECDPM, IAI, Elcano).

Objectifs et mission du poste

Sous la supervision du directeur du programme et en lien avec l’ensemble de l’équipe, la chercheuse ou le chercheur « Financement du développement durable » travaillera plus particulièrement sur le financement de la mise en œuvre de l’Agenda 2030 dans les pays en développement, il / elle sera ainsi chargé.e de : 

  • Conduire et encadrer des études sur les politiques, stratégies et mécanismes de financement du développement durable, et en particulier de l’Agenda 2030, dans les pays en développement, et leurs effets,
  • Organiser et réaliser des activités de recherche et d’animation du débat sur le financement du développement durable, et en particulier de l’Agenda 2030,
  • Maintenir et renforcer les relations de l’Iddri avec les bailleurs institutionnels publics (français et européens notamment) et les investisseurs/privés (y compris banques publiques de développement). 

Plus généralement, il / elle va:

  • Rejoindre une équipe dynamique de chercheurs et de chargés de mission sur le développement durable, fortement impliqués dans la mise en œuvre des politiques d’environnement à l’international et en France, et adossée à Sciences Po ;
  • Contribuer à la définition du programme de recherche et de la stratégie de changement;
  • Développer et maintenir des réseaux et des partenariats pertinents de chercheurs et avec d’autres parties prenantes;
  • de valoriser ses apports et ses résultats par la publication (scientifique et « policy oriented » ), la communication et l’intervention auprès des acteurs du secteur • Participer à la collecte de fonds pour les activités de recherche et la gestion de projet.

Qualifications et compétences requises

La personne retenue est doté.e d’un Master ou d’un Doctorat en relations internationales, économie du développement, affaires publiques, sociologie ou sciences politiques. 
Elle a 2 à 5 ans d’expérience dans un ou plusieurs des secteurs et institutions suivants ou bonnes connaissances de ceux-ci : 

  • Institutions internationales et leurs processus de négociation et d’établissement de programmes (BMD, ONU, OMC, donateurs bilatéraux, négociations commerciales bilatérales, et particulièrement en lien avec les Conventions de Rio et l’Agenda 2030) ; 
  • Banques publiques d’investissement, secteur financier privé ; 
  • Politiques européennes, et en particulier politiques de développement et politiques extérieures, leurs institutions et processus. 

Elle possède une bonne connaissance des débats et enjeux relatifs au financement du développement durable et à la mise en œuvre de l’Agenda 2030 en particulier dans les pays en développement. 
Une expérience de contribution directe dans les débats stratégiques de l’agenda du développement durable, de production de rapports de recherche et de synthèse, et de valorisation auprès des décideurs est vivement souhaitée. 

Une expérience de terrain liée aux enjeux de financement du développement durable dans un pays en développement serait un plus. 

Bonne capacité d’initiative, de travail en autonomie, et bon esprit d’équipe.
Bon relationnel pour animer des réseaux et travailler en partenariat.
Excellente capacité de travail et de communication en français et anglais. 
Excellentes capacités de rédaction et de synthèse. 

Contrat proposé

CDD à objet défini de 24 mois (deux ans) sur projet possibilité de déboucher sur un CDI en fonction de l’évolution des financements et de la programmation stratégique de l’Iddri.

Date de début du contrat : décembre 21 / janvier 22
Rémunération selon expérience et en fonction de la grille salariale en vigueur à l’Iddri (+/- 41k€). 
Poste basé à Paris (41 rue du Four, 75006), avec déplacements à l’étranger.

Comment candidater ?

Les candidatures (CV, lettre de motivation, contacts de trois référents) sont à envoyer avant le 23.07.2021 à :
Damien Barchiche, directeur du programme gouvernance du développement durable (damien.barchiche@iddri.org) et Lisa Dacosta, secrétaire générale (lisa.dacosta@iddri.org).

Seul.e.s les candidat.e.s présélectionnés seront contacté.e.s. Les entretiens se dérouleront la première quinzaine de septembre 2021.  

L’Iddri est un employeur qui assure l’égalité des opportunités d’emploi.