Laure Criqui est spécialiste en développement urbain international. Elle travaille à l'Iddri depuis 2016 sur les enjeux et outils d'intervention dans les villes en développement: accès aux services essentiels (eau et assainissement), tensions entre urbanisation informelle et planification, potentiel des outils numériques pour la gouvernance des villes du Sud, et plus largement débats internationaux autour du Nouvel Agenda Urbain.
 
Laure est docteure en aménagement de l’espace et urbanisme de l’Université Paris-Est (LATTS) ; sa thèse traite de l’extension des réseaux d’électricité, eau et assainissement dans les quartiers précaires de Delhi et Lima. Auparavant, suite à un master à la London School of Economics, Laure avait travaillé 4 ans à l’ambassade de France au Maroc et pour des projets de coopération internationale du ministère français du Développement Durable.
 
Laure est présidente du réseau Projection (jeunes professionnel-le-s des services essentiels); elle est membre des associations AdP-Villes en développement, N-Aerus de recherche européenne sur l’urbanisation au Sud, et du cercle de réflexion (Re)sources. Elle enseigne à l’IEP de Rennes et de Paris.