Raphaël Billé a rejoint le Secrétariat général de Communauté du Pacifique (CPS) à Nouméa (Nouvelle-Calédonie) en janvier 2014 en tant que coordonnateur du projet RESCCUE. Financé par l’AFD et le FFEM, RESCCUE vise à mettre en place des mécanismes de financement innovants pour la gestion intégrée des zones côtières dans les pays et territoires insulaires du Pacifique.

Raphaël Billé a auparavant dirigé pendant 7 ans les programmes et équipes Biodiversité et Adaptation au changement climatique de l’Iddri. Il a ainsi organisé et supervisé des travaux sur une grande variété de sujets allant de la gouvernance de la biodiversité en haute mer à la déforestation tropicale, des politiques d’adaptation à l’économie de la biodiversité et à la gestion des zones côtières.

Titulaire d’un doctorat de gestion de l’environnement (AgroParisTech) et de deux masters en aménagement du territoire et en économie de l’environnement, Raphaël Billé a commencé sa carrière comme attaché scientifique au service de coopération de l’ambassade de France au Pakistan, avant de rejoindre le PNUD en Indonésie en tant que Jeune Expert Associé en charge du portefeuille Biodiversité. Il a ensuite été consultant indépendant, notamment pour l’UICN ainsi que des agences de coopération bi- et multilatérales. Maître de conférences à Sciences Po sur les politiques de la biodiversité jusqu’à son départ de Paris en 2014, Raphaël Billé est aussi régulièrement intervenu dans plusieurs autres universités et grandes écoles. Il parle couramment français et anglais et a une bonne maîtrise de l’espagnol.