Ce Décryptage analyse la pertinence stratégique et politique du rapport sur les nouveaux indicateurs de richesse (NIR) à travers deux questions : en quoi la dynamique des NIR converge-t-elle avec les autres engagements pris par l’État français, notamment relatifs aux Objectifs de développement durable (ODD) ? Et dans quelle mesure cette dynamique permet-elle d’instaurer un véritable exercice d’évaluation des politiques publiques ?

Messages clés

  • La publication du rapport sur les NIR doit avoir lieu le premier mardi du mois d’octobre afin d’être synchrone avec l’examen du PLF annuel. La mise en valeur de ces indicateurs au moment de la procédure budgétaire conditionne leur pertinence politique et, partant, leur possible appropriation par les acteurs de la conception et de l’évaluation des politiques publiques. L’effort gouvernemental pour institutionnaliser cet exercice de reporting doit donc tenir compte de ce calendrier.

Le rapport sur les NIR peut contribuer à :

  • mettre en cohérence les politiques publiques, les indicateurs permettant de rendre compte des convergences et divergences ainsi que des possibles synergies entre objectifs (soutenabilité économique et environnementale, redistribution, emploi, etc.) ;
  • réintroduire le long terme dans l’action publique, afin de produire des politiques publiques plus soutenables, inclusives et qualitatives ;
  • diffuser une nouvelle culture de l’évaluation des politiques publiques marquée par la transparence et la redevabilité ;
  • réaliser le suivi de la stratégie nationale française dans le cadre de l’Agenda 2030 pour le développement durable, par l’intermédiaire d’indicateurs convergeant pour une large part avec ceux des ODD.
Télécharger la publication

PDF - 347.27 Ko

4 pages