Les capacités de recherche et d'intervention de l’Iddri reposent sur une équipe pluridisciplinaire et sur un large réseau de partenaires scientifiques, d’expertise et d’influence en France, en Europe et à l’international.

Initiative pour le développement et la gouvernance mondiale

Labex-IDGM%2B.pngAssocié depuis 2008 avec la Ferdi (Fondation pour les études et recherches sur le développement international) dans l’IDGM (Initiative pour le développement et la gouvernance mondiale), l’Iddri opère à la croisée des meilleurs réseaux et expertises en matière d’économie du développement et de développement durable. Cette initiative, associant également le Cerdi (Centre d’études et recherches sur le développement international) depuis 2011, a reçu le label de  Laboratoire d’excellence, confirmé en 2015 par une évaluation internationale ayant souligné que les trois institutions constituent un exemple de référence en France pour la capacité à s’appuyer sur une recherche scientifique d’excellence dans le but d’intervenir dans les débats politiques internationaux.

Partenariat stratégique avec Sciences Po

ScPo-logo-rouge-400.pngUne spécificité importante de l’Iddri provient de son ancrage avec Sciences Po, dans le cadre d’un partenariat stratégique noué depuis 2007. L’Iddri et Sciences Po partagent la vision du lien entre sciences et politiques comme un véritable enjeu d’analyse et d’actions concrètes. Les deux institutions s’attachent à faire contribuer la diversité des approches en sciences sociales dans leurs travaux de recherche et activités. Outre son implication en termes d’enseignement dans les cours sur les enjeux internationaux de développement durable, l’Iddri développe des collaborations de recherche avec les différents laboratoires de Sciences Po.

Réseaux de think tanks et parties prenantes

Réseaux internationaux

L’Iddri travaille en alliance avec des réseaux de think tanks positionnés dans des enceintes clés en matière de gouvernance mondiale et de politiques publiques.

Notamment, l’Iddri est un contributeur actif du T20, le réseau des think tanks des pays du G20. Sous présidence allemande en 2017, le T20 a contribué au cadrage des principales thématiques de l’agenda du G20, sous la coordination du DIE, notamment sur les enjeux climatiques et la mise en œuvre des ODD.

Réseaux européens

L’Europe fait face à la fois à des responsabilités majeures pour la mise en œuvre des engagements internationaux de développement durable et à des échéances internes critiques. Les think tanks européens se sont rassemblés en alliances pour participer aux débats clés pour l’Europe et son rôle dans le monde, en intervenant conjointement auprès des institutions bruxelloises et dans les débats au sein des Etats membres.

L’Iddri est ainsi membre de l’alliance European Think Tank Group, qui rassemble les principaux think tanks européens sur le développement (ODI à Londres, DIE à Bonn, ECDPM à Maastricht et Bruxelles, IAI à Rome, et Iddri à Paris), et intervient en partenariat avec plusieurs think tanks majeurs en matière d’environnement et de développement durable (IEEP à Bruxelles, SEI à Stockholm et Tallin, IASS à Potsdam, Ecologic à Berlin, BC3 à Bilbao, Climate Strategies et E3G à Londres).

Dialogues bilatéraux

L’Iddri s’inscrit dans une perspective de dialogue sur les politiques de développement durable entre Europe et pays émergents.

Notamment, l’Iddri collabore en ce sens avec plusieurs think tanks chinois : NCSC sur les politiques et négociations climatiques, CAEP sur les politiques d’environnement, PRCEE sur les négociations en matière de biodiversité, 3E sur l’énergie et l’environnement à Tsinghua, CCIEE sur la mondialisation et la Belt and Road Initiative, CIMA sur l’océan, l’International Institute of Green Finance et SIC sur les transformations macroéconomiques.

Réseaux multi-acteurs thématiques

L’Iddri développe des alliances avec d’autres parties prenantes du débat pour renforcer sa capacité d’intervention, de manière spécifique selon les sujets. Ces types d’acteurs sont présentés, au même titre que les partenaires de recherche, dans la section « partenaires » de chaque projet.

Par exemple, sur l’océan, en préparation du Forum PROG, et sur la biodiversité en amont de la négociation du nouveau cadre international post-2020, l’Iddri travaille en alliance avec l’UICN, la FRB, l’AFB, le réseau Rethinking Biodiversity Governance, le hub scientifique de Cambridge sur la biodiversité, UN Environment, IASS, la COI de l’UNESCO, et avec les conventions de mers régionales (Abidjan, Nairobi, Pacifique Sud)

Partenaires scientifiques

Soutenu par de grands instituts de recherche français depuis sa fondation (CNRS, INRA, Cirad), l’Iddri appartient aussi à des réseaux internationaux de premier plan, comme le Earth System Governance Network.

Par ailleurs, l’Iddri construit de manière volontariste des réseaux « multi-domestiques », pour observer et analyser les transformations des sociétés dans la diversité des contextes nationaux, ainsi que pour permettre l’émergence et la consolidation de capacités d’intervention dans les débats politiques de ces différents pays. C’est le cas par exemple des réseaux constitués à travers les projets DDPP et ATPI sur l’élaboration de stratégies de transformation à long terme (respectivement sur l’énergie et l’agriculture).