Présentation

Cette étude examine les principaux obstacles auxquels est confrontée la coopération franco-allemande en appui du développement durable mondial, et comment ils se manifestent dans la pratique. Le cadre analytique de l'étude propose qu'après leur signature, les traités bilatéraux doivent encore être mis en œuvre au niveau national afin d'atteindre leurs objectifs, en se concentrant en particulier sur la manière dont ils sont mis en œuvre au niveau de la coordination des politiques et de l'élaboration conjointe des politiques (niveau méso) ainsi que lors de la phase d'exécution des projets (niveau micro). Pour ces deux niveaux, l'étude identifie à la fois les facteurs structurels (structures institutionnelles) et théoriques (visions stratégiques, particularités culturelles) qui affectent la coopération franco-allemande en faveur du développement durable global.

Messages clés

Afin de mener à bien les engagements pris dans le traité d'Aix-la-Chapelle en faveur d'une coopération franco-allemande renforcée, l'étude propose cinq recommandations politiques :

  1. Préserver l'engagement réitéré au plus haut niveau politique ainsi que la formulation de positions communes en faveur d'une politique multilatérale de développement et renforcer l'intense collaboration dans la mise en œuvre des politiques, par exemple par le cofinancement
     
  2. Traduire la dynamique politique de haut niveau à l'échelon opérationnel par un mécanisme de suivi avec des objectifs concrets et la participation des agences
     
  3. Favoriser la connaissance et la confiance mutuelles entre les administrations française et allemande concernées par le biais d'échanges de personnel et de sessions intensives de formation.
     
  4. Promouvoir les meilleures pratiques des deux parties afin de parvenir à un équilibre entre les deux pays.
     
  5. Dans la perspective d'actions conjointes, décider systématiquement s'il convient de partager le travail ou de travailler à une position commune.

Lire le rapport sur le site de DIE (German Development Institute)