Directrice de recherche, Stéphanie Thiébault est Paléo- et archéobotaniste. Depuis sa thèse, elle mène des recherches autour des relations de l'homme avec son milieu végétal et les dynamiques de végétation depuis les quinze derniers millénaires par l'analyse des charbons de bois retrouvés dans les sites archéologiques.

Elle débute sa carrière au CNRS à l'Institut des sciences de l'évolution de Montpellier (ISEM, CNRS/IRD/Université de Montpellier 2). En 2008, Stéphanie Thiébault reçoit la médaille d'argent du CNRS et est nommée directrice scientifique adjointe au département Environnement et développement durable (devenu l’INEE). En 2009, elle intègre l'unité Archéozoologie-archéobotanique (CNRS/MNHN) au Muséum national d’Histoire naturelle. Elle est directrice de l’INEE depuis février 2013.