Présentation

Troisième Atelier biodiversité - Synthèse
Dialogue EU-Chine sur la route de la COP 15 : mission 2030 ; cibles « SMART » ; mise en œuvre, évaluation, rapportage, et revue ; mesures de conservation basées sur les zones ; et « lignes rouges » écologiques
31 Octobre - 1 Novembre 2019, Beijing (Chine)
Organisé par le EU-China Environment Project

Après deux premiers ateliers qui se sont tenus en octobre 2018 et mai 2019, le EU-China Environment Project a organisé une troisième session en octobre-novembre 2019, avec pour objectif d'échanger sur différents sujets discutés par la communauté internationale dans le cadre de la préparation de la COP 15 de la Convention sur la diversité biologique. Cet atelier fermé a rassemblé des représentants de Chine, France, Allemagne, Commission européenne, Norvège, Suisse, ainsi qu'Expertise France, l'Iddri et un co-président du groupe intersession de la CDB dédié au développement du cadre post-2020.

Extrait

Le changement d'usage des terres ayant été identifié comme un facteur majeur de la perte de biodiversité, l'importance d'établir des zones protégées et des politiques, des réglementations et des outils d'aménagement du territoire a été soulignée. La planification spatiale a des niveaux de développement et de mise en œuvre très différents dans le monde entier, et la COP 15 pourrait contribuer à les renforcer. L'expérience chinoise des "lignes rouges écologiques" pourrait être utile dans ce contexte. La cible 11 d'Aichi a été très fructueuse, et il conviendrait d'envisager des cibles SMART qui tiennent compte des notions de zone sous protection et/ou d'OECM, d'efficacité de la gestion, de cohérence, de représentativité.

Télécharger la publication

PDF - 2.77 Mo

8 pages