Inscriptions à venir en septembre, avec le programme détaillé et les informations pratiques.

Pour célébrer son 20e anniversaire, l'Iddri organise une conférence internationale de haut-niveau les 12, 13 et 14 octobre 2021. #IDDRINextGen


La pandémie de Covid-19 a mis en évidence et accentué les défis de longue date auxquels la gouvernance mondiale et la coopération internationale sont confrontées. Il est désormais avéré que nos institutions internationales ne sont pas suffisantes pour faire face à ces défis mondiaux. 

L'une des questions géopolitiques majeures est notre environnement mondial commun, qu'il s'agisse du changement climatique, de la perte de biodiversité ou de l'aide aux pays en développement pour qu'ils puissent subvenir aux besoins de leur population d'une manière plus respectueuse des limites planétaires.

Des penseurs, des intellectuels, des femmes/ hommes politiques du monde entier proposent des idées pour renouveler le multilatéralisme. Nous devons entendre ces voix des pays du Nord, de l'Est, de l'Ouest et du Sud. Pour constituer une plateforme intellectuelle et opérationnelle d'analyse des stratégies et des opportunités de renouvellement du multilatéralisme autour du développement durable, le programme de la conférence prévoit des échanges entre l'Afrique, l'Europe et l'Asie-Pacifique le matin, et avec les continents américains dans la journée.

L'Iddri est très heureux de collaborer avec l'École d'affaires internationales de Paris (PSIA) et l'École d'affaires publiques (EAP) de Sciences Po Paris, partenaires principaux de l'événement. 

PSIAEAP - Sciences Po

Parmi les 50 intervenants de haut-niveau invités, plusieurs représentants de renom se joignent d'ores et déjà à l'invitation, notamment : 

  • Alicia Barcena (Commission économique des Nations unies pour l’Amérique latine et les Caraïbes - CEPALC)
  • Laurence Bertrand Dorléac (Présidente de Sciences Po Paris - FNSP)
  • Sharan Burrow (Confédération Syndicale Internationale)
  • Pierre Charbonnier (Sciences Po, France)
  • Dan Esty (Yale Center for Environmental Law and Policy, USA)
  • Alice Hill (Council on Foreign Relations, think tank, USA)
  • Amrita Narlikar (Institut allemand d'études mondiales et régionales - GIGA, Hambourg, Allemagne)
  • Åsa Persson (Stockholm Environment Institute - SEI, think tank, Suède)
  • Olivier de Schutter (Rapporteur spécial des Nations unies pour l'extrême pauvreté et les droits de l'Homme)
  • Yukari Takamura (Institut pour les initiatives futures, Université de Tokyo, Japon)
  • Nathalie Tocci (Istituto Affari Internazionali - IAI, think tank, Italie)