Ce Décryptage explore la gouvernance des expérimentations de véhicules autonomes en France et montre de quelle manière elle permet (ou non) d’orienter la technologie autonome vers une offre compatible avec les objectifs collectifs d’une mobilité durable.

Messages clés

  • Le débat institutionnel sur la mobilité autonome est focalisé sur les enjeux de sécurité et de compétitivité industrielle, au détriment d’autres questions stratégiques liées à la mobilité.
     
  • L’institutionnalisation de consortiums d’expérimentation organisés autour de collectivités locales témoigne cependant de la volonté de déplacer le curseur vers les besoins de mobilité. Les collectivités locales ont en effet un rôle clé à jouer pour lier véhicule autonome et enjeux de mobilité du territoire, mobiliser et organiser les différents acteurs et fournir des ressources (humaines, financières, infrastructures, etc.).
     
  • Néanmoins, certains enjeux stratégiques du développement de la mobilité autonome dépassent l’échelon de compétence des collectivités locales, comme celui de l’adaptation des infrastructures routières. L’État doit donc s’engager dans une véritable co-construction de la mobilité autonome de demain avec les collectivités locales en donnant un cap sur les objectifs poursuivis en termes de mobilité durable. Malheureusement, une telle stratégie fait toujours défaut à l’heure actuelle.
Télécharger la publication

PDF - 359.68 Ko

4 pages