Présentation

Cette étude publiée par le European Think Tanks Group (ETTG) vise à la fois à proposer une définition de l'alignement sur les ODD et à fournir aux banques publiques de développement des principes concrets pour rendre cet alignement plus opérationnel et le promouvoir dans la pratique.

Lire l'étude (en anglais, via ETTG)

Messages clés

Pour s'aligner sur la portée multidimensionnelle de l'Agenda 2030 et des ODD, les banques publiques de développement (BPD) doivent intégrer l'impératif de la transition vers des modèles socio-économiques bas-carbone, résilients au changements climatiques et équitables dans leurs décisions de financement et cycles de projet. Jusqu'à présent, de nombreuses discussions sur l'alignement sur les ODD se sont limitées à des exercices de cartographie. Certains acteurs perçoivent les investissements ODD-compatible comme des investissements infrastructurels, sans se demander si ces infrastructures sont conçues de manière durable. Cette étude repose sur une compréhension profonde de l'Agenda 2030, et fait valoir que l'alignement sur l'Accord de Paris et les ODD doivent aller de pair.

La mise en œuvre de l'agenda 2030 exige des BPD qu’elles déclenchent un changement profond de l'ensemble de leur organisation PDB et de leurs opérations. À ce titre, l'alignement sur les ODD exige un engagement de haut niveau, ainsi qu'une gouvernance approfondie et, probablement, une restructuration du modèle d'affaires. Cependant, passer d'une compréhension claire de l'Agenda 2030 à une approche véritablement opérationnelle n'est pas une tâche facile. C'est pourquoi cette étude développe quatre principes d'opérationnalisation, ainsi que des étapes pratiques pour les mettre en œuvre. Ensemble, ils constituent une check-list pour guider les efforts des PBD dans l'alignement de leurs activités sur l'Agenda 2030 et les ODD.

Principe opérationnel 1. Promouvoir en interne une culture du développement durable

Les BPD doivent faciliter et permettre l'émergence d'une culture du développement durable au sein de leurs organisations respectives. À cette fin, elles pourraient, par exemple, commencer à exiger des qualifications dans les domaines stratégiques du développement durable lors du recrutement de nouveaux experts financiers et assurer un suivi et un développement réguliers de ces compétences dans le cadre des évaluations des performances. En conséquence, la sensibilisation et l'adhésion aux principes fondamentaux de l'Agenda 2030 pourraient être à la fois approfondies et accélérées parmi tous les employés, ce qui conduirait à des décisions plus systémiques, cohérentes et intégrées.

Principe opérationnel 2. Développer une stratégie systémique et une vision de long terme

Les BPD doivent développer une stratégie systémique et une vision de long terme pour leur contribution au développement durable mondial. En adoptant une stratégie solide, ou en alignant une stratégie ou un cadre politique existant sur l'ambition de l'Agenda 2030, les BPD peuvent devenir une force motrice pour les ODD. Ayant des mandats et des champs d'action géographiques différents, ils doivent promouvoir des échanges ouverts entre elles afin de maximiser leur contribution collective à cet égard. Cette étude présente des outils pratiques pour guider un tel processus d'élaboration de stratégie. Ceux-ci peuvent fournir une base de discussion entre les parties prenantes et contribuer à garantir que la stratégie nouvelle ou alignée reflète une approche équilibrée, en particulier dans les dimensions sociales et environnementales des ODD. Les outils présentés peuvent également aider les BPD à analyser les interactions entre les différentes priorités des banques dans un contexte spécifique.

Principe opérationnel 3. Intégrer les priorités des ODD dans les opérations internes

Un alignement ambitieux sur les ODD implique de dépasser le niveau de la stratégie pour intégrer les priorités des ODD dans les opérations internes. Cela implique la mise en place d'un processus interne systématique et cohérent d'analyse financière intégrant les considérations relatives aux ODD dans les phases ex-ante et ex-post de l'investissement. Une telle approche de la gestion garantira que l'alignement fait partie intégrante de l'ensemble du cycle d'investissement. Les BPD pionnières ont développé des outils prometteurs pour soutenir un tel processus. Il s'agit par exemple de l'alignement du portefeuille en appliquant la catégorisation et la différenciation en fonction du contexte et en adoptant une approche de la chaîne de valeur pour financer la transformation durable. Comme le montre cette étude, la simple approbation de projets disparates alignés sur les ODD ne garantit pas un portefeuille aligné et cohérent.

Principe opérationnel 4. Mobiliser et catalyser des investissements véritablement transformateurs

Le cœur de l'alignement sur les ODD pour les BPD réside dans la mobilisation d'investissements véritablement transformateurs soutenant les trajectoires de développement durable. C'est là que les BPD peuvent changer la donne. Si elles veulent jouer le rôle de catalyseur des transformations en matière de durabilité, elles doivent sortir de leur zone de confort. Pour ce faire, elles doivent encourager un engagement externe proactif au sein de leur écosystème de partenaires, en tirant parti de leurs services financiers et non financiers. Les BPD doivent donc aller au-delà des projets qui répondent à des opportunités isolées et opportunistes, et élargir leur philosophie et leur approche d'investissement pour adopter une position plus active, à la fois stratégique et collaborative. Elles doivent également être prêtes à s'engager dans un dialogue politique au niveau national afin de provoquer un changement transformationnel. Cela nécessite le développement de nouvelles compétences et de nouvelles structures d'incitation au sein de leurs organisations.