Audrey Coreau a terminé en 2009 sa thèse de doctorat en écologie portant sur l’utilisation des études prospectives pour élaborer des scénarios écologiques pour les écosystèmes. Elle a ensuite décidé de rejoindre le ministère français de l’environnement, où elle était chargée de la politique de suivi de la biodiversité, et a participé activement à l’élaboration de la stratégie nationale pour la biodiversité. Après quelques années, elle a repris ses activités de recherche (AgroParisTech et Centre A. Koyré) où elle a développé une approche stratégique visant à comprendre comment les parties prenantes, parmi lesquelles les scientifiques, influencent les interfaces entre la science et les politiques en matière de préservation de la biodiversité. Elle a récemment rejoint l’Agence française pour la biodiversité, où elle est responsable du département Stratégies nationales, européennes et internationales.