Contexte et enjeux

Le bon fonctionnement du système alimentaire européen est essentiel pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle de tous les habitants. Cependant, ce système est confronté à de nombreux défis économiques, environnementaux et sociaux ainsi qu'à des opportunités découlant de développements socio-économiques et technologiques inégalement répartis dans toute l'UE.

L'élaboration des futures politiques visant à établir des systèmes sains et résilients doit tenir compte de cette différenciation et de cette diversité d'approches, qui nécessitent des activités de prospective prenant en compte à la fois le développement de forces motrices importantes et la diversité sociale et spatiale.

La production primaire – c'est-à-dire l'agriculture, la pêche et l'aquaculture – constitue la base du système alimentaire. Sa structure et ses performances sont influencées par diverses conditions créées à la fois par le secteur public et le secteur privé. En tant qu'agents économiques, les producteurs primaires visent à générer un revenu suffisant, mais leurs conditions financières dépendent fortement des acteurs publics et privés, tels que les fournisseurs, les transformateurs, les distributeurs (grossistes et détaillants), le secteur financier et les organismes de réglementation (parmi lesquels les organes de l'UE responsables des politiques en matière d'agriculture et de pêche).

En d'autres termes, l'imbrication des exigences politiques ainsi que les imperfections du marché des intrants et des extrants façonnent grandement les moyens de subsistance des agriculteurs et des pêcheurs.

Objectifs 

Le projet SUFISA vise à identifier les pratiques et les politiques qui favorisent les pratiques durables des producteurs primaires dans un contexte d'exigences politiques complexes, d'imperfections du marché et de mondialisation. Les connaissances sur les conditions du marché et d'autres forces motrices existent, mais de manière fragmentée : les groupes de producteurs et les régions concernés n'ont pas encore été analysés ou les conditions d'encadrement et les forces motrices ont changé entre-temps. De plus, peu d'informations sont disponibles sur les interconnexions entre les différents moteurs et les opportunités futures, et les menaces devront être intégrées pour une analyse englobante au travers du développement de scénarios de transformation des systèmes alimentaires européens d'ici 2025.

Le travail du projet SUFISA reposera sur une coopération étroite avec les acteurs du secteur industriel et les décideurs et les représentants des organisations gouvernementales et non gouvernementales. La combinaison d'approches théoriques et d'une implication d'acteurs multiples sera la condition préalable à l'identification de pratiques et de politiques visant à remédier aux défaillances du marché qui empêchent les agriculteurs et les pêcheurs de fonctionner selon les principes de durabilité.

Membre impliqués/ co-pilotage

Recherche / Think Tank 
AgroParisTech, CIRAD, MomAgri, Club Déméter

Administration
Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, France AgriMer, FNSAFER, ANSES

Conseil agricole / instituts techniques 
In Vivo agro solution, APCA / Résolia, Institut de l’élevage

Syndicats / groupements de producteur 
Unigrains, FOP, Confédération paysanne, Jeunes Agriculteurs

Transformateur / agro-alimentaire 
Nestlé France, Danone, Cérélia, McDonald’s

Distributeur : Carrefour

Organisations de consommateur 
CREDOC

Amont agricole
Limagrain

Banque et assurance
Groupama, Crédit Agricole CIB, Crédit Agricole,

ONG
Greenpeace France, WWF France 

Site du projet SUFISA


logoH2020.png
This project has received funding from the European Union’s Horizon 2020 research and innovation programme under grant agreement No 730427