Un atelier d’experts organisé par l’Iddri sur l’avenir du secteur pétrolier et gazier offshore et de son évolution, notamment dans le cadre de l’agenda climatique.  

Contexte

En 2015, la communauté internationale s’est engagée lors de la COP 21 à limiter le réchauffement « nettement en dessous de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels » et à poursuivre « l’action menée pour limiter l’élévation des températures à 1,5°C ». Cet objectif impose notamment une redéfinition du mix énergétique mondial, une profonde décarbonation de l’économie et, partant, une réduction de l’utilisation des énergies fossiles. Dans ce contexte, l’industrie pétrolière et gazière doit également s’adapter aux évolutions en cours, entre une demande énergétique croissante et des exigences de transition rapide et profonde vers les énergies bas-carbone. 

Objectifs du séminaire

Ce séminaire a pour objectif de discuter des stratégies adoptées par les autorités publiques et le secteur privé pour faire face aux défis que constituent la préservation du milieu marin et la transition vers une énergie bas-carbone. Cet événement s’inscrit dans le cadre d’un travail d’expertise, affranchi des différents processus de négociation et de concertation formels. Il réunira une vingtaine d’experts provenant de différents horizons : membres du secteur privé, de la recherche, d’administration nationale, d’organisation internationale, d’organisation non gouvernementale. Les participants sont invités à titre personnel et non comme représentants des institutions auxquelles ils appartiennent. À l’issue des échanges, un compte-rendu du séminaire sera préparé, sans qu’aucun propos ne soit expressément attribué aux participants.