Le Panel international pour le progrès social (PIPS) est un consortium rassemblant plus de 300 universitaires du monde entier, et dont l’objectif est de créer une interface entre les sciences sociales et les modèles de développement économiques, politiques et sociaux, en partant du constat suivant : ces modèles sont en crise, aussi bien dans les pays riches que dans les pays en développement. Après 4 ans de travaux, le panel scientifique interdisciplinaire a publié le rapport Rethinking Society for the 21st Century (2018, Cambridge University Press), qui apporte des éléments de réponse et propositions à la question « Comment changer le fonctionnement du marché, du monde politique et de la société pour construire une société plus juste, respectueuse de la dignité des individus et de l’environnement ? ». Les propositions en français ont été résumées dans l'ouvrage Manifeste pour le progrès Social.

Lors de cette session du Séminaire développement durable et l’économie de l’environnement (SDDEE), Marie-Laure Djelic et Marc Fleurbaey, membres du comité de pilotage du panel, présenteront les principales conclusions du rapport, qui seront également mises en perspective quant à leur réception et leur impact dans l’espace public, leur appropriation potentielle par les différents acteurs sociaux concernés, et leur rôle à l’interface expertise scientifique-décision politique.

Les intervenants seront :

  • Marie-Laure Djelic, doyenne de l’École du management et de l’innovation et professeur de sociologie à Sciences Po (Paris). Membre du comité de pilotage du Panel international sur le progrès social.
  • Marc Fleurbaey, chaire Robert E. Kuenne en économie et humanités à l’université de Princeton (États-Unis). Membre du comité de pilotage du Panel international sur le progrès social.
     
  • Modération : Laura Brimont, chercheuse Modes de vie en transition, Iddri
  • Introduction du débat par Sébastien Treyer, directeur général, Iddri