S'inscrire

Un atelier organisé par la Convention services climatiques et l'Iddri, en partenariat avec le CNES et le Musée national d'histoire naturelle.

Les immenses volumes d'eau de la haute mer sont largement responsables du rôle des océans dans la régulation du climat, représentent une réserve importante de ressources planétaires inexploitées et contiennent un patrimoine remarquable de biodiversité. La communauté internationale s'est engagée à conserver et à utiliser durablement cette partie de la planète et a récemment lancé des négociations pour un traité international couvrant les zones situées au-delà de la juridiction nationale (ZAJN).

Cependant, lorsque l'attention se déplace de la côte vers la haute mer, des défis spécifiques apparaissent. Contrairement aux caractéristiques topographiques fixes de la côte, la biogéographie de la haute mer et les services écosystémiques sont principalement liés à des caractéristiques physiques comme les fronts et les systèmes actuels, dont la position dérive dans l'espace et n'est pas permanente dans le temps. L'identification de ces caractéristiques, de leur gamme spatiale de variabilité, des dérives sous l'effet de la variabilité climatique et des fonctions biophysiques sont essentielles. D'autres défis se posent en sciences politiques. Les politiques liées à la haute mer ne relèvent pas de la compétence d'une seule nation, mais d'un système complexe et en rapide évolution, dans lequel de multiples acteurs contrôlent le sort de cette vaste région. Les motivations qui sous-tendent l'action politique sont diverses, allant de la conservation à la sécurité alimentaire et à l'extension de l'influence géopolitique.

Cet atelier vise à réunir des spécialistes des sciences de la mer et des sciences politiques pour débattre de ces nouveaux défis interdisciplinaires.


Langue : français et anglais.

Format : Brèves discussions suivies de tables rondes.

Le programme détaillé sera bientôt disponible.


Intervenants:

  • Sakina-Dorothée Ayata, Sorbonne Univ.
  • Laurent Bopp, IPSL, IPCC leading author
  • Cédric Cotté, MNHN
  • Anne-Cécile Dragon, WWF
  • Francesco d’Ovidio, IPSL
  • Manuel Hidalgo, Spanish Inst. Of Oceanography
  • Philippe Koubbi, Sorbonne Univ. and EU CCAMLR delegation
  • Clara Péron, MNHN
  • Julien Rochette, IDDRI
  • Jean-Baptiste Sallée, IPSL, IPCC leading author
  • Enrico-Ser Giacomi, IPSL

Avec la participation de (à confirmer) :

  • Chris Bowler co-coordinator Tara-Oceans
  • Juliette Lambin, CNES program director « Earth, environment, and climat »
  • Hervé Le Treut, IPSL Director
  • Serge Ségura, Ambassadeur chargé des Océans
  • Robert Vautard, IPSL

This thematic day is organized as part of the Climate Services Convention project, with the support of the French Ministry of Ecological and Solidarity Transition.