Citation

Waisman H., Torres Gunfaus M., Pérez Català A., Svensson J., Bataille C., Briand Y., Aldana R., Anggreni L., Angulo-Paniagua J., Argyriou M., Benavides C., Bergamaschi L., Berghmans N., Boer R., Buira D., Bukowski M., Calderón W., D'Agosto M., de León F., Deprez A., Díaz M., Dorina A., Dubeux C., Fall S., Fei T., Filcak R., Foerster A., Garg A., Goes G. ., Gonçalvez D.., Healy C., Hosek E., J.-Vinois A., Kobyłka K., La Rovere E., Leonardi M., Levai D., Major M., Malos A., Maurtua Konstantinidis E.., McCall B., Montedonico M., Mosnier A., Nogueira E., Nyiro F., Okereke C., P.-Nguyen V., Palma R., Peterson E., Potashnikov V., Predassi J R., Pye S., Quirós-Tortós J., Rossita A., Safonov G., Safonov M., Sanz Sánchez M. J., Sarr S., Sawyer D., Schaffhauser T., Siagian U., Stetsenko A., Sudharmma Vishwanathan S., Tamura K., Torres R., Trollip H., Valenzuela M. J., Walter M., Watson J., Wetmańska Z., Wills W., Yun J., Zevallos P. (2021). Climate ambition beyond emission numbers: taking stock of progress by looking inside countries and sectors. Deep Decarbonization Pathways (DDP) Initiative-IDDRI. Paris.

Présentation

Ce rapport a pour objectif d’analyser en profondeur les trajectories d'émissions, en examinant les conditions de faisabilité multidimensionnelles - techniques, économiques, politiques, sociales et institutionnelles - qui permettront la transformation profonde et systémique requise pour atteindre l'objectif de long terme de décarbonation des économies fixé par l’Accord de Paris sur le climat. Une compréhension détaillée des transformations est en effet essentielle pour soutenir l'adoption d'objectifs d'émissions plus ambitieux par les pays (et d'autres acteurs), et pour guider une mise en œuvre plus efficace. D'une part, la révision des objectifs d'émissions doit être guidée par une évaluation de la manière dont les facteurs devraient changer pour déclencher des changements transformateurs, plutôt que par une agrégation de mesures d'atténuation marginales dans les principaux secteurs émetteurs. D'autre part, la conversion des objectifs d'émissions en actions concrètes pertinentes nécessite une vision claire et détaillée des principaux leviers à activer, ce qui dépend de la compréhension de l'objectif final des transformations requises ainsi que du point de départ des conditions nécessaires à la mise en œuvre.

Structure du rapport

Le apport est constitué de 26 chapitres Pays et de trois chapitres Secteurs, qui peuvent être lus indépendamment pour enrichir l'appréciation de l'ambition pour ces pays et secteurs individuels.

Les chapitres Pays décrivent les évolutions récentes des discours nationaux sur l'ambition climatique, la politique climatique nationale, la gouvernance nationale et les politiques et actions concrètes ayant un effet significatif sur les émissions de GES. Chacun des chapitres met en lumière une sélection d'éléments marquants et structurellement importants pour faire avancer la transformation vers la neutralité carbone. La sélection des pays reflète une diversité de tailles, de géographies, de contextes politiques et de gouvernance, de stades de développement socio-économique et de progrès sur les dimensions liées au climat, dans le but de fournir une grande variété de situations pertinentes.

Les chapitres Secteurs portent sur (1) les transports, (2) l’industrie, et (3) l'agriculture, la forêt et les autres utilisations des sols (AFOLU). Ces secteurs sont généralement considérés comme "difficiles à décarbonater", en raison de solutions technico-économiques compatibles avec la neutralité carbone moins clairement identifiées. Ces chapitres analysent les tendances récentes et révèlent les principaux obstacles à surmonter à court terme pour soutenir des transformations rapides et profondes.

Un Résumé pour les décideurs est également inclus. Il présente 10 messages transversaux issus de l'analyse des pays et des secteurs, afin de guider la sélection des priorités pour une action collective dans la période post-COP 26.

Télécharger la publication

PDF - 4.91 Mo

204 pages