Contexte et enjeux

Pour atteindre collectivement des objectifs climatiques ambitieux cohérents avec les engagements de l'Accord de Paris, il convient de considérer des transformations profondes de toutes les économies permettant d'articuler la réduction profonde des émissions de gaz à effet de serre et les besoins de développement spécifiques à chaque contexte.

Pour informer le processus de décision permettant d'induire ces transformations, des analyses de recherche sont nécessaires pour articuler:

  • la globalité de l'objectif et les spécificités des différents contextes géographiques qui définissent le cadre de la prise de décision ;
  • les objectifs définis à long-terme (2050 et après) et les décisions à prendre à court-terme pour initier la transition vers ces objectifs tels que formulés dans les Contribution Nationales ;
  • les expertises approfondies à même d’identifier les leviers de transformation dans chaque domaine et le besoin de mettre ces leviers en discussion dans un cadre intégré.

Ces trois dimensions d’articulation, qui conditionnent la pertinence des analyses dans le cadre défini par l’Accord de Paris, posent un défi majeur qui nécessite des développements méthodologiques spécifiques devant permettre de structurer la communauté de recherche autour de principes communs. Et une mise en œuvre concrète de ces méthodes dans des études explicites est également requise afin de pouvoir contribuer directement aux processus politiques à l’œuvre dans chaque contexte.

Objectifs

Maintenir le réchauffement climatique en-dessous de +2°C requiert des changements profonds, difficiles à appréhender. Comment penser ces changements ? Comment tenir compte du contexte propre et des objectifs de développement de chaque pays ? Quels sont les politiques nécessaires, tant au niveau local qu’international ?

C’est pour répondre à ces questions que l’Iddri et le Sustainable Development Solutions Network (SDSN) se sont réunis pour former le secrétariat de la plateforme Deep Decarbonization Pathways Project (DDPP), rejointe par des équipes de recherche de premier plan dans 16 pays représentant plus de 70 % des émissions mondiales de gaz è effet de serre : Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Brésil, Canada, Chine, États-Unis, France, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Mexique, République de Corée, Royaume-Uni, Russie.

Parmi les éléments clés de la méthode de travail de cette plateforme :

  • les trajectoires de décarbonation profonde de chaque pays sont élaborées par les équipes de recherche locales ;
     
  • selon une approche commune (dite de backcasting) qui part de l’objectif à atteindre en 2050 pour en interroger les conditions nécessaires, plutôt que de prolonger les tendances actuelles ;
     
  • et avec des outils communs de mise en transparence des hypothèses de travail, notamment au niveau des secteurs et des technologies.

 

Rapports nationaux

Le DDPP bénéficie de collaborations avec des partenaires de premiers plans, et chacun élabore un rapport national ; disponibles ci-dessous :

AUTRALIE

Téléchargez le rapport national Australien [PDF-3,06Mo]


CANADA


CHINE

Téléchargez le rapport national de la Chine [PDF-709Ko]


FRANCE

Téléchargez le rapport national de la France [PDF-892Ko]


ALLEMAGNE

Téléchargez le rapport national de l'Allemagne [PDF-1,18Mo]


INDE

Téléchargez le rapport national de l'Inde [PDF-938Ko]


INDONESIE

Téléchargez le rapport national de l'Indonésie [PDF-860Ko]


ITALIE

Téléchargez le rapport national de l'Italie [PDF-1,21Mo]


JAPON

Téléchargez le rapport national du Japon [PDF-922Ko]


MEXIQUE


AFRIQUE DU SUD

Téléchargez le rapport national d'Afrique du Sud [PDF-922Ko]


ROYAUME UNI

Téléchargez le rapport national du Royaume Uni [PDF-1,98Mo]


ETATS-UNIS

Policy report [PDF - 6Mo]

Policy Report - exe summary [PDF- 848Ko]

 

Site du projet : www.deepdecarbonization.org