Ingénieure agronome et docteure en sciences politiques, Marie-Hélène Schwoob conduit des recherches sur les thématiques de durabilité et de transition des systèmes agroalimentaires. Elle coordonne notamment le projet Trajectoires de Transformation Agricoles (ATPi), qui vise à appuyer les pays dans la formulation et la mise en oeuvre de trajectoires nationales de transformation vers des systèmes plus durables. Conduite en partenariat avec des centres de recherche tels que Wageningen University et sous l'égide de l'UN-SDSN, l'initiative regroupe aujourd'hui sept pays.
 
De formation pluridisciplinaire (AgroParisTech-Sciences Po Paris), Marie-Hélène Schwoob a auparavant assuré la mise en oeuvre du programme Énergie-Environnement du think tank Asia Centre, avant de rejoindre l’Iddri en 2011 pour apporter sa contribution aux recherches liées aux thématiques de l'agriculture et de l'alimentation, en parallèle d'un doctorat au CERI sur la modernisation agricole chinoise (thèse soutenue en 2015).
 
En parallèle de ses activités de recherche, Marie-Hélène Schwoob enseigne également à Sciences Po Paris, à l'Université Paris Dauphine et à l'Université Paris Sud. Elle est par ailleurs membre du comité de rédaction du Demeter.