Yann Laurans développe les activités de l’Iddri dans le domaine de la biodiversité. Il s’intéresse en particulier aux facteurs économiques et sociaux qui expliquent la perte de biodiversité, et à la manière dont les politiques de l’environnement répondent à ces déterminants : chaines de valeur mondialisées et lutte contre la déforestation, solutions fondées sur la nature et politiques de la conservation de la nature, artificialisation et politiques de l’urbanisme…

La carrière de Yann, docteur en économie de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, s’est partagée entre recherche (AScA, et Iddri), cabinets de conseil en environnement (Espelia, Ecowhat) et administration (Agence de l’eau Seine-Normandie). Son thème de recherche central est le rôle de l’économie dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques d’environnement, qu’il a appliqué aux politiques de l’eau, des zones humides et du littoral.

Il est membre du comité de réflexion d’Humanité et Biodiversité, du conseil scientifique du patrimoine naturel de la Province Sud de Nouvelle-Calédonie (au titre de l’économie), de la commission « droit et politiques environnementales » du comité français de l’UICN. Il supervise les actions de l’agenda « biodiversité » et coordonne le programme d’intervention « environnement local et échanges mondiaux) de l’Iddri. Il enseigne la pratique et les principes des instruments économiques pour les politiques de la nature à la Paris School of International Affairs (Sciences Po).